Beaucoup de parents pensent que les enfants métisses sont la réincarnation vivante de la beauté infantile ! En effet, avec des signes de distinctions assez visibles (la couleur de peau, les yeux, les cheveux ou même la personnalité), ils ont su conquérir bon nombre de couples ou personnes désirant avoir un bébé. Si vous faites partie de cela, voici alors un article qui aborde le sujet sur les moyens d’avoir des enfants métisses !

Métissage ethnique : mariage interracial et pouvoir de la génétique

Le moyen le plus efficace d’engendrer un bébé métisse est de former un couple ou mariage mixte. Grâce à la génétique, deux parents de différentes ethnies, c’est-à-dire de différent groupe social, histoires, cultures et vécu, auront un bébé métisse. En effet, le codage génétique de tout un chacun est caractérisé par les gênes contenues dans leur chromosome. Les caractères physiques sont transmis par ce dernier. De ce fait, le fait d’avoir des parents mixtes permet à l’enfant de recevoir la moitié de l’héritage du père et la moitié de celle de la mère (23 chromosomes de chacun). Toutefois, cela ne signifie pas pour autant que l’enfant aura une ressemblance à parts égales par rapport à ses parents. Par contre, il aura ses propres traits caractéristiques. Les lois de l’hérédité sont complexes !

Métissage culturel volontaire

Au-delà d’un métissage ethnique, les parents ayant déjà un enfant ont la possibilité d’aller vivre dans un autre pays pour inculquer à celui-ci une valeur différente de la leur. Ce métissage, communément appelé métissage volontaire, est le fait de partager volontairement sa culture avec d’autre peuple : façon de penser et de vivre, musique et art. Cela permettra alors à l’enfant d’hériter d’une culture différente, qui viendra s’accommoder à celle de ses parents. De ce mélange est né le métissage !